croisiere grenadines charter grenadines
croisiere catamaran grenadines croisiere antilles
location voilier martinique catamaran grenadines croisiere antilles croisiere catamaran caraibes
LIENS DIRECTS


LOCATION CATAMARAN sans skipper


CROISIERE GRENADINES EN IMAGES


REJOINDRE LE BATEAU



Croisières catamaran Grenadines et Antilles - Le Blog

Naviguer aux Antilles

par Jean-François Clavel
catamaran
Croisière catamaran Grenadines

Une navigation facile

La navigation aux Antilles ne présente généralement pas de grande difficulté, exception faite de la saison des cyclones. Cette période mise à part (nous y reviendrons dans un autre article), l'absence quasi totale de marée, de courants, de vents violents et la température ambiante simplifie grandement les navigations et rendent les croisières beaucoup plus faciles et détendues. Seuls quelques passages ponctuels comme on en trouve aux Grenadines ou sur la cote au vent de la Martinique reste un peu techniques à négocier à la voile pure du fait de la présence de corail à fleur d'eau et de l'absence des feux et balises adéquats.

Vent permanent et conduite du bateau

Tout ce qui suit concerne principalement les voiliers et catamarans à voile, mais une partie des techniques et éléments évoqués peut facilement s'appliquer aux bateaux à moteur.

Un autre avantage de taille aux Antilles est la présence de l'alizé, vent permanent orienté de nord-est à sud-est suivant la saison et les caprices de la météo (plutôt NE l'hiver, plutôt SE l'été), soufflant presque en permanence entre 10 et 25 nœuds. De plus, l'orientation de l'archipel des petites Antilles, globalement nord-sud, assure d'avoir un vent réel orienté en moyenne travers à la route suivie.

Cela permet à un voilier léger d'avoir l'assurance de pouvoir trouver assez d'air (et de poussée vélique) pour faire route toute l'année, de jour comme de nuit, à la condition de ne pas être dans une dévente d'ile (sous le vent de l'ile, donc sur la cote ouest). Pourtant, c'est la partie de la cote la plus calme, car protégée de la houle du large par l'ile elle même, qui cassera la mer à coup sur mais pourra parfois lasser passer le vent, si le relief n'est pas trop important.
Antilles
Lagon des Tobago Cays - Grenadines - Antilles

Navigation de croisière

En croisière, surtout avec un équipage peu expérimenté, on préfèrera donc naviguer sous le vent des iles, afin de profiter de leur abri et des moments de calme qu'il assure. Si le vent venait à faire défaut, ce qui arrive immanquablement après minuit, une petite poussée au moteur permet de se déhaler sur une mer souvent plate comme un lac. Seuls les passages entre les iles, qui ne durent pas plus de quelques heures, font l'objet d'une navigation sur une mer parfois formée puisque les vagues arrivent directement d'Afrique, poussées par un vent permanent et sans aucune terre entre les deux pour l'arrêter.

Croisière sportive

Le plus sportifs préfèreront passer au vent des iles, afin de garder un vent permanent et non perturbé durant toute la navigation. Cela vous assure aussi de garder une mer formée pendant tout se temps, mais permet de réaliser de belles moyenne à la voile. Cette solution est à envisager très sérieusement avec des équipages amarinés ou par temps calme. Pensez cependant à ne pas passer trop près des iles afin d'éviter le ressac qui génère une mer confuse qui portera atteinte tant à votre moyenne qu'à votre confort.

Voir aussi: Naviguer en saison cyclonique, Croisière à Grenade, Le Cap Vert en grande croisière .

Retour à l'index du Blog

Partenaires page: Aucun

PLASTICONSULT - Marina Pointe du Bout - 97 229 Trois Ilets - Martinique - SIRET:500 853 650 00017
copyright moonlightsailing