Location catamaran Martinique - Croisières Grenadines ...
Location catamaran Grenadines Croisière Grenadines Croisière catamaran Grenadines Croisiere catamaran antilles
croisiere catamaran grenadines antilles

Blog: Croisière avec skipper


par Jean-François Clavel

Croisière aux Antilles
Croisiere avec skipper aux Antilles
Pour tous ceux qui ont une petite expérience de la mer, la même question se pose à chaque fois qu'il s'agit d'organiser une croisière: prendre un skipper ou louer en bareboat (bateau sans skipper). Petit tour d'horizon des pour, des contres et de la manière de s'y prendre.

Croisière avec skipper non, parce que...

Le coût

Le premier argument contre l'embauche d'un skipper pour réaliser une croisière est simple et non négligeable: cela représente un cout conséquent, à savoir entre 150 et 200 €/jour. Bien sur, sur une croisière de 10 ou 15 jours, la somme est conséquente, mais nous verront plus loin que les services rendus sont de taille et peuvent changer du tout au tout la tournure de vos vacances.

La promiscuité

L e deuxième argument contre est lui aussi évident: si vous ne connaissez pas votre skipper à l'avance, vous aller passer votre croisière avec une personne que vous ne connaissez pas, dans l'espace réduit d'un bateau, ce qui peut être inconfortable pour tout le monde.

Croisière avec skipper oui, parce que...

Les arguments en faveur de l'embauche d'un skipper pour votre croisière sont nombreux, variés et parfois moins évident que ceux allant en sens inverse. Nous partirons du principe pour les évoquer que vous partez avec un skipper compétant, connaissant très bien le plan d'eau où vous allez passer votre croisière et les diverses activités qui peuvent s'y pratiquer !

La bonne marche du bateau

Croisière Antilles
Skipper à la manœuvre
Évidemment, le premier argument est d'assurer la bonne marche du bateau, tant dans ces déplacement que dans ces périodes passées au mouillage. N'oubliez pas qu'une croisière se déroule la majeure partie du temps... à l'arrêt. Votre skipper gère non seulement les déplacements du bateau, mais aussi son bon fonctionnement à l'arrêt et est en mesure de régler bon nombre des petites pannes sans gravité susceptibles d'arriver durant votre croisière et qui, par manque de connaissance du matériel, pourraient bien vous poser beaucoup plus de problème qu'à une personne rompue aux choses du nautisme. Cela se passera d'autant mieux si votre skipper connaît bien le bateau avec lequel vous partez.

La connaissance du plan d'eau

Il vous faut choisir un skipper connaissant bien (je dirais même parfaitement) le plan d'eau sur lequel vous aller évoluer. Cela changera complètement la teneur de votre croisière. En effet, avant toute décision d'étape ou de mouillage vous disposez immédiatement de toutes les information nécessaire à la prise de décision, allant de la qualité du mouillage (rouleur, abrité, ventilé), aux activités que vous pourrez y avoir, en passant par la nature des fonds, les animaux marins que vous y rencontrerez, les possibilités d'approvisionnement, les bons restaurants, etc... Sans parler des mouillages paradisiaque à ne surtout pas manquer ou des coins oubliés où personne ne va jamais... et on se demande bien pourquoi.

La connaissance de la météo locale

Connaissance des phénomènes

Bien connaître et avoir une bonne expérience de la météo locale est aussi un gage de réussite certain pour votre croisière. Un bon skipper évoluant sur un certain plan d'eau connaît non seulement sur le bout des doigts les phénomènes météorologiques généraux (relativement accessibles pour qui prend la peine de se plonger dans la littérature, bien qu'il ne soit pas toujours facile de se rendre compte de la tournure que cela peut prendre sur le terrain), mais aussi des phénomènes locaux comme les adonnantes, refusantes, accélérations, rotation de houle, microclimats pluvieux ou sec, etc.

Connaissance des prévisions accessibles

Il aura aussi fait le tour des moyens des prévisions disponibles et saura interpréter les informations à sa disposition pour se faire une bonne idée des répercutions probables sur le terrain.
Union Island
Échoppe de fruits et légumes aux Grenadines

Au bon endroit, au bon moment

Ceci allié à la bonne connaissance du plan d'eau, il sera facile à un skipper connaissant son affaire de choisir le bon mouillage si le vent forcit, faiblit, tourne, ou qu'on onde tropicale venait à pointer son nez. Vous pourriez même continuer votre croisière sans presque ne vous apercevoir de rien.

La connaissance des acteurs locaux et des activités possibles

Avec un skipper, vous saurez aussi à qui vous adresser et quoi faire. Tel restaurant est de qualité, tel prestataire n'est pas fiable, tel mouillage est propice à la pratique du kitesurf ou du snorkeling... ou non. Vous allez à l'essentiel, sans tâtonnement.

La bonne réaction en cas de problème

En cas de problème pour finir, ce qui heureusement arrive rarement, savoir où s'adresser peut s'avérer être essentiel.

Choisir le bateau, puis le skipper...

La première idée

C'est ce que l'on aura tendance à faire pour l'organisation d'une croisière, les sociétés de location étant beaucoup plus facile à trouver (que ce soit par agence ou sur internet) que les skippers indépendants. Cela s'explique tout simplement par les moyen beaucoup plus importants dont elles disposent: quand on gère un parc de 30 bateaux à 300 000 € pièce, on peut plus facilement investir dans la communication que lorsque l'on ne dispose que de ses propres compétences.

Choisir ensuite le skipper

Cependant, cette solution ne vous permettra pas des choisir votre skipper, à moins que vous ne preniez entièrement à votre charge les coûts inhérent à une éventuelle casse sur le bateau. Pour un catamaran de taille moyenne par exemple, la valeur de la caution passe de 4000 € pour une location sans skipper, à 500 € pour une location avec skipper. Mais dans ce dernier cas, c'est la société de location qui choisit le skipper avec qui vous partirez en croisière.
article nautisme
Article presse spécialisée

Rachat de franchise

Afin de ne pas prendre de risque financier concernant une éventuelle casse sur le bateau durant votre croisière, il vous est possible, dans toutes les sociétés de location de catamaran aux Antilles, de faire un rachat de caution. Cela permet (que vous ayez un skipper ou non) de ramener votre caution à 500 € (au lieu des 4000 évoqués ci-dessus), pour un coût généralement situé entre 25 et 30 € par jours.

Choisir le skipper, puis le bateau...

C'est la bonne solution. Hormis le fait que certains skipper possèdent leur propre bateau (ils sont cependant très peu nombreux, surtout en ce qui concerne les catamarans de croisière), les skippers indépendants évoluant dans une région connaissent non seulement l'endroit, mais aussi les professionnels qui y évoluent, donc les sociétés de location de voilier. Votre skipper saura non seulement vous aiguiller vers le bon bateau et le bon loueur, mais aussi prendre sous sa responsabilité les éventuels dégâts pouvant lui être incombé durant l'utilisation du bateau.

Alors si vous ne vous sentez pas complètement capable de gérer votre croisière de A à Z, choisissez un skipper avec qui vous avez des affinités (au moins au téléphone, encore mieux par Skype) et déléguez lui une partie de l'organisation de votre séjour sur l'eau.

PLASTICONSULT - Marina Pointe du Bout - 97229 Trois Ilets - Martinique
TEL: 0696 26 77 62 - SIRET:500 853 650 00017

copyright moonlightsailing
LOCATION DE VOILIER


TECHNIQUE


PREPARER VOTRE CROISIERE


NAVIGATION


CROISIERE GRENADINES EN IMAGES


LOCATION CATAMARAN sans skipper